jean max

KIFFS du BULLBLOG

 
EXTRAITS D'EXTRAITS !



 
Tarantinoorson-welles


**************************************


Les légendes arthuriennes!

 

*****************

Je vous conseille toujours et encore
les  dernières pièces de théâtre de Michèle Laurence!

(Pour ceux qui aiment le théâtre, lien sur l'image)


apr s une si ..

Unknown
 
 

Michèle LAURENCE

MICHELE-LAURENCE-2.jpg
******************

Derniers DVD réalisés par jean max Peteau
 documentaire jeux de role gn
DVD O & L

   
    Pour tous renseignements sur le Projet Mandrin

projet.mandrin@rockzeline.com




outils webmaster
compteur

Moments extraits du documentaire en montage actuellement

Diffusion prévue du documentaire

"1725 - 1755  Les années Mandrin " 

à partir de Septembre 2014

 



"Mandrin , une légende? " 

 

 

SITE OFFICIEL du "PROJET MANDRIN" :   http://projetmandrin.com/


Ecrire un commentaire - Par bullblog de jean max - Voir les 0 commentaires

 


Projet Mandrin teaser par projet-mandrin

 

ADHEREZ à L'ASSOCIATION TRANSCULTURE MANDRIN

L'association transculture Mandrin d'intérêt général, contribue par le projet transmédia « Mandrin, contrebandier et rebelle » a valoriser le territoire du Dauphine et de la Savoie à travers son histoire et son patrimoine. Avec le partenariat des "entreprises rebelles" et vous "les Parrains", ensemble rassemblons une communauté  autour du "Projet Mandrin".

MANDRIN était "REBELLE" ! Restons le et Rejoignez nous!

http://projetmandrin.com/

 

 

Home_1600x1200_ProjetMandrin_ok.jpg

  

TITRE-FILM1.jpg

 

 

 

      1er dessin

Le film        

 

Au milieu du XVIIIème siècle.

Dans le Dauphiné et une France dans la misère  écrasée d'impots par les tout puissants Fermiers Généraux. Un homme... Louis Mandrin, à la tête d'une cinquantaine de compagnons d'armes allait venger les humbles en rançonnant les puissants.

 

 

 

 

 

 Weapons- Mandrin

Dessins de quelques personnages du film

(sur les idées de Jean Max Peteau - dessinés par Natàlia Renault)

 

Compositeur musique originale  Guy Roger Duvert    

Virtual effects  Alex Frisch - Inrealentertainment

JEAN BELISSARD

CHEF DE BANDE- CONTREBANDIER 

Né en 1720 à Brion, près de St Etienne de St Geoirs, Jean Belissard est un chef de bande, autoritaire, vigoureux, sans foi ni loi, au caractère bien trempé. Aventurier et baroudeur au passé impressionnant, il sert dans l’Armée d’Italie durant les années 1744 et 45. A son retour au pays natal, il entre dans la contrebande armée. Il se fait arrêté et écroué à la prison de Chambéry où il rencontre Jean Drogue dit La Noblesse qui deviendra son homme de main. Après une évasion spectaculaire, ils seront condamnés par contumace à être roués vif. Libre à nouveau, Belissard organise sa contrebande en Savoie. Il recrute malfrats, mercenaires, anciens de l’armée pour constituer sa bande qui devient une des plus redoutées des employés de la Ferme Générale. Il n’hésite pas à affronter les gâpians et à tuer lors de ses incursions en France. Belissard n’est impressionné par personne jusqu’au jour où il fera la connaissance de Louis Mandrin. 

C’est là que tout commence...

Belissard.jpg

 

 

LA TENDRESSE

CONTREBANDIER

Né en 1728 en France à Pont-de-Beauvoisin, ville frontalière entre la France et la Savoie. Très tôt orphelin, il est adopté par un couple de commerçants de Beaucroissant à quelques km de St Etienne de St Geoirs. A 18 ans, il est recruté par l’armée lors du tirage au sort qui a lieu chaque année au printemps dans cette région. Mais très vite, son caractère indiscipliné le pousse à déserter le régiment de Champagne, risquant les galères jusqu’à la fin de sa vie ... Il poursuit sa route en solitaire, vit de vols, d’escroqueries et de petite contrebande. Souvent arrêté, il parvient toujours à s’évader, jusqu’au jour où il croise la route de Mandrin dans une tuerie entre contrebandiers et gâpians. Son admiration pour la fougue et l’audace de Louis le pousse à s’enrôler dans sa bande. Son nom de « La Tendresse » comme il le dit « ça remonte à quand j’étais petit, j’ai changé depuis ! Je peux dire sans me vanter que j’ai envoyé en enfer plus de 50 gâpians...et je tire si bien que je peux tuer un commis des Fermes à huit cents pas de moi ». Sa nature exubérante, son éloquence, son adresse avec les armes et en particulier avec son poignard, le fera devenir ce jour-là un indispensable compagnon de Mandrin... C’est là que tout commence.

 

Tendresse_03_02.jpg

 

 

LOUISON

      Née à St Etienne de St Geoirs, elle est élevée par son père qui a une petite ferme à la sortie du village. L’abbé du village lui apprend à lire et à écrire, mais dès l’adolescence elle se rebelle contre l’hypocrisie et les sentiments douteux du curé à son égard. D’un caractère vif et bien trempé, elle n’hésite pas à se mêler aux jeux des garçons de son âge, elle fera donc très tôt partie de la petite bande de Louis. Pour aider son père écrasé par les impôts et les taxes, comme tous les autres paysans, elle se partage entre les travaux des champs et un emploi de serveuse à l’auberge du village. Sa haine pour les employés de la Ferme la rapproche de Louis, qui la séduit par son charisme et son intelligence, elle est prête à le suivre jusqu’aux frontières de l’illégalité… C’est là que tout commence…

 

 LOUISON.jpg

 

 

FRANCOIS St PIERRE dit LE MAJOR

CONTREBANDIER

      Grand, robuste, d’une force colossale, St Pierre est né au lieu des Echelles en Savoie en 1726. Il est fils d’une veuve obligée de prendre la succession d’un débit de tabac pour subsister. Assez tôt, St Pierre va s’engager dans l’armée et servir dans les troupes hollandaises. Il devient un excellent soldat jusqu’au jour où il tue accidentellement un homme qui le défie en combat à main nue. Il déserte et rejoint un chef de contrebande armée, devenu alors l’ennemi public n°1, Jean Belissard. Par son sens de la discipline militaire, son autorité, et sa loyauté sans faille, il devient un des lieutenants de Belissard qui lui donnera le surnom de « Le Major ». Homme au grand cœur, et contrebandier redouté. Fin 1753, une rencontre inattendue l’oppose à Mandrin mais quand celui-ci rejoindra avec ses hommes la bande de Belissard, Le Major deviendra son fidèle lieutenant et ami ... C’est là que tout commence.

 

Le Major

 

 

PIERRE FLEURET dit COURT-TOUJOURS

CONTREBANDIER

 

Né en 1724 à St Etienne de St Geoirs dans le Dauphiné, fils d’une blanchisseuse et d’un père maréchal-ferrant mort de maladie, alors que Pierre avait 2 ans. Dans les ruelles du village, il se lie d’amitié avec un autre enfant d’un an plus jeune que lui, Louis Mandrin. Il deviendra son meilleur ami, et complice. Court-Toujours est vif, intelligent, rusé, charmeur, parfois violent. En compagnie de Louis et d’un autre garçon nommé Coquillon, il sèmera souvent le désordre dans le village. Son agilité et sa rapidité qui lui permettent d’échapper à ses poursuivants lui vaudront le surnom de « Court-Toujours » attribué par Louis. Après une rixe sanglante et mortelle pour défendre un ami en fuite, il devient hors-la-loi, décide de suivre Louis et de passer de l’autre côté de la frontière, en Savoie. Il entre dans la contrebande armée. C’est là que tout commence.

Court-Toujours

 

Jean Drogue dit LA NOBLESSE

CONTREBANDIER

      Très tôt le visage marqué à la suite de rixes violentes, et délinquant notoire il sera arrêté pour vols et condamné par contumace a être roué vif pour crimes atroces, La Noblesse s’enfuit de son village natal de la Drôme pour venir se réfugier à Pont-de-Beauvoisin côté Savoie. De religion protestante, La Noblesse est un personnage taiseux avec un caractère imprévisible, il est souvent craint de son entourage. En Savoie, il entre dans la contrebande armée, plus tard lors d’un combat violent avec une quinzaine d’employés de la Ferme Générale, il reçoit une balle de pistolet dans le visage et perd un œil. Il sera arrêté quelques jours plus tard et c’est à cette occasion qu’il fait connaissance avec un chef de bande renommé, Jean Belissard. Ils s'évaderont de la prison de Chambéry, La Noblesse deviendra son homme de main. Quelques mois plus tard, la rencontre de Belissard et Louis Mandrin associe La Noblesse à Court-Toujours, mais les deux hommes ne s’apprécient pas particulièrement. C’est là que tout commence…

 

Noblesse_WIP_07_1.jpg

Copyright-_all_rights_reserved.jpg


Ecrire un commentaire - Par bullblog de jean max - Publié dans : PROJET MANDRIN - Voir les 0 commentaires

Vous pouvez dès à présent prendre l’habitude d’aller régulièrement vous balader dans les pages du site http://projetmandrin.com/ pour y découvrir les actes, les premières vidéos du making-of et toutes les infos qui vous permettront de suivre l’aventure à nos côtés dans l'univers de "Mandrin contrebandier et rebelle". N’hésitez pas à cliquer sur tous les déroulants et fouiller ce site qui est aussi le vôtre ! Qui sait ? Le trésor de Mandrin y est peut -être à découvrir !

DSCN1810---copie.JPG

Participer au CONCOURS TRANSMEDIA MANDRIN en vous inscrivant avant le 31 JUILLET 2014 sur le site pour y déposer vos œuvres (dessins, peintures, collages etc. vidéos, textes) Vous y trouverez les explications détaillées et la règle complète du concours sur la page qui lui est consacrée. 

 

1622590_725138360851219_43626347_n.jpg

 

 

 


 

 




Ecrire un commentaire - Par bullblog de jean max - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés